Installations photovoltaïques

Une cellule photovoltaïque (ou photopile) est un procédé qui transforme l’énergie lumineuse en courant électrique.

L’énergie photovoltaïque est donc la conversion de la lumière en source d’énergie électrique.

Cette conversion se fait par les cellules solaires que l’on retrouve dans les panneaux photovoltaïques.

Pour la petite histoire, la photopile (ou cellule photovoltaïque) originelle a été créée aux États-Unis en 1954 par les scientifiques des laboratoires Bell, qui ont ainsi découvert que la photosensibilité du silicium pouvait être accrue en y ajoutant des « impuretés ».

C’est une technique appelée le « dopage » que l’on utilise pour tous les semi-conducteurs.

Mais malgré l’intérêt des chercheurs au cours des années, ce n’est que lors des départs pour l’espace que les cellules ont quitté les laboratoires.

En effet, les photopiles sont la solution idéale pour combler les besoins en électricité à bord des satellites, ainsi que dans tout site isolé.

Egalement, naturellement, pour produire un courant électrique sans pollution afin d’alimenter les réseaux de distribution.

Cette énergie produite par ces installations photovoltaïques peut être utilisée sur les lieux de sa production, sans importation aucune ; amassée dans des batteries ou même injectée dans le réseau électrique.

La construction de l’installation ou son aménagement, doit être simple, sûre et économique.

De manière courante, les toitures plates sont utilisées à cet effet.

L’aménagement des installations photovoltaïques sur les toits diminue le besoin de construire sur une surface libre et a donc, écologiquement, plus de sens.

Grâce à l’apport des matériaux appelés « semi-conducteurs », les installations photovoltaïques produisent de l’électricité lorsqu’ils sont éclairés par le soleil.

Le courant produit est un courant continu.

Ce n’est qu’avec l’aide d’un onduleur qu’il se voit transformé en courant alternatif pour une consommation directe sécurisée ou la revente à un réseau.

Ainsi, pour poser une installation photovoltaïque, il suffit de disposer d’une pente de toit bien ensoleillée et nullement cachée par des arbres ou des constructions.

Les installations sont intégrées à la toiture et ensuite reliées à un onduleur, lui-même lié à un réseau.

Bien soignée, une installation photovoltaïque peut être gracieuse et peut enrichir le coût architectural d’un immeuble.

Pour évaluer la performance d’un panneau solaire ou de toute autre installation du genre, l’on fait référence à sa principale caractéristique technique qui est sa puissance ; le kilowatt (Kw).

On ne le dira jamais assez !

L’énergie solaire est une énergie renouvelable qui peut donc permettre de subvenir aux besoins en termes d’énergie.

Bien que coûteuses, les installations photovoltaïques se révèlent comme un investissement à long terme qui s’avère être remboursée après quelques années.

Notons qu’un module photovoltaïque donne dix à quinze fois plus d’énergie durant sa vie qu’il n’en faut pour le concevoir et le déplacer.

La production d’énergie décentralisée réduit les coûts de distribution.

Elle participe à la diminution des gaz à effet de serre et des déchets nucléaires.

Dans une installation photovoltaïque il n’y a aucune partie mobile, donc pas d’usure, et très peu de frais d’entretien.

Bien aménagée, une centrale photovoltaïque est sans danger.

Prévoyons-le, dans quelques années, grâce aux améliorations techniques et aux économies d’échelles, on accédera avec le photovoltaïque à ce que on peut appeler la parité réseau, ce qui signifie, le même prix que l’énergie du réseau national de distribution d’électricité.